LE BOXER POUR HOMME

Les amis aujourd’hui c’est du serious business ! Après la sortie de notre vidéo sur comment coudre un caleçon pour homme, vous aviez été nombreux à nous demander d’en faire une sur comment coudre un boxer. C’est vrai quoi ! Les caleçosn c’est un classique, mais est-ce que maintenant la plupart des hommes ne portent pas des boxers ? C’était logique de vous en faire un et c’est CE QU’ON A FAIT !!

CE QU’IL VOUS FAUDRA POUR COUDRE UN BOXER

  • Environ 50 cm de jersey en cotton (c’est mieux c’est naturel et respirant). Uni, à rayures, à motifs, aucune limite.
  • Un élastique. Entre 3 et 4 cm de large. Et 1m de long devrait suffire.
  • Une aiguille jumelée (fouillez dans les accessoires de votre machine, on est sur que vous en avez déjà une !) Et 2 bobines de fil de la même couleur.
  • Du papier, pour tracer le patron.

CRÉER LE PATRON DU BOXER

Sur une planche à découper ou un morceau de carton, placer votre grande feuille de papier puis la coque de votre boxer plié en deux, bien à plat. Le principe et de venir piquer les contours avec une aiguille de chaque empiècements pour créer notre patron. Une fois qu’on a piqué avec l’aiguille, on relie les tout petits trous avec un marquet TA-DAAA ! Les pièces du patron naissent sous vos yeux. On a tracé la coque, puis le dessous, le dos, et enfin, les côtés.

Pour les côtés, comme c’est des pièces qui partent du dos jusque sur le devant, on le réalise en deux étapes. Puis on trace d’abord la partie du devant, puis on cale la partie dos contre le dessin du devant qu’on vient de tracer !

On vient ensuite tracer 1cm de valeur de couture tout autour de chaque pièces, en prenant soin à rajouter 2cm sur les bas de jambes pour l’ourlet final. Découpez le tout. Un jeux d’enfant !

LA DÉCOUPE DES PIÈCES

La coque, on la découpe 4 fois. Attention, si votre jersey à un sens (ou s’il est à motif ) on utilise le recto du patron pour 2 morceaux et le verso pour les 2 autres. On découpe 1 dos, 1 dessous et 2 côtés. Pour les côtés, on pliera le tissu en deux pour être sur d’obtenir deux pièces identiques et symétrique (toujours si le jersey à un sens ou s’il est à motif.

L’ASSEMBLAGE

On superpose parfaitement nos 4 morceaux de coques les uns sur les autres de manière à ce que les 2 du dessus soient endroit contre endroit, et les 2 du dessous, endroit contre endroit également. On les assemble les 4 ensemble le long de la courbe du centre. À  1 cm et avec un point extensible, comme un point overlock (celui qu’on préfère) ou un point zigzag. Ensuite on vient rabattre la première couche de tissu et la dernière et notre coque prend forme sous nos yeux !

On assemble cette coque à nos deux côtés ! Pour ça, on fait correspondre les deux courbes, on maintien le tout avec des épingles et on passe le tout sous la machine au point overlock (ou zigzag) ! On recoupe les valeurs de couture pour que ce soit plus délicat (c’est des sous-vêtement après tout !) et plus fin et plus propre de manière générale. Et on vient surpiquer ces mêmes valeurs de coutures avec notre aiguille jumelée.

L’aiguille jumelée, elle sert à coudre 2 surpiqure tout à fait parallèle. La particularité des ces piqures est qu’elles sont extensible, c’est l’aiguille parfaite pour finir les projets en jersey (comme notre boxer !) de manière impeccable.

On assemble ensuite le dos aux 2 côtés. Et mêmes étapes : on utilise un point overlock, on découpe les valeurs de couture et on surpique le tout avec l’aiguille jumelée. On assemble le dessous exactement de la même manière.

LA CEINTURE

Pour la ceinture du boxer, on mesure le tour de notre boxer et on enlève 5cm à ça. Ce sera la longueur de notre élastique. On assemble les deux extrémités à 1cm et on surpique le tout au point zigzag pour une jointure IMPEC’ !! (On fait plein d’allez-retour que ce soit super solide)

Ensuite on marque le milieu dos et milieu devant ainsi que les côtés et on fait ça à la fois sur l’élastique et à la fois sur le boxer. On fait correspondre chaque épingle endroit du boxer contre envers de l’élastique. On veille à ce que l’élastique chevauche le boxer de manière bien linéaire. Et on vient piquer avec l’aiguille double, endroit du boxer face à nous, sur tout le tour, en maintenant une légère tension pour bien répartir l’aisance de manière uniforme autour du boxer.

On termine en cousant les ourlets en bas de notre boxer, et on peut l’essayer avant cette étape pour être sur de la longueur désirée (qui sait, vous pourriez soit opter pour un boxer long et sportif soit décider à la dernière minute de porter un boxer court et moderne) !

Dites nous si ça vous plait et si vous l’avez vous-même réalisé ! Si c’est le cas, envoyez nous vos photos sur la page Facebook ou directement sur Instagram avec le #hellosuperette. D’ailleurs sachez que vous pouvez suivre notre quotidien avec les stories sur Insta 😉

N’oubliez pas de vous abonner à la chaîne Youtube si vous aimez nos vidéos, c’est gratuit et vous n’en raterez aucune nouvelle ! Et parlez de nous autour de vous, parce que notre meilleur moyen de nous faire connaitre, c’est vous !

On est pas des bombes latines mais on kiffe la vibe avec vous les choux <3

Total
1
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*