DIY : LES ÉTIQUETTES

Hello les fleurs du désert ! On va parler de ces étiquettes qu’on fait nous-même. Elles coûtent pas cher si vous en avez que quelques unes à faire. Et vous pourrez les coudre à des vêtements que vous confectionnez vous-même, ou même à ceux achetés dans le commerce. On pense notamment à coudre des petites étiquettes « Léa » sur les manteaux/chapeaux/vestes de la petite Léa pour pas qu’elle (ou la maîtresse) ne se trompe à l’école.

Pour l’anecdote, on s’est demandé un soir comment on pourrait faire des étiquettes, vous savez, sans devoir en commandez sur internet et attendre et payer (ce qu’on finira certainement par faire parce qu’on est pas sur quant à la durée de vie de celles-ci mais c’est pas le propos). Le seul ruban qu’on avait sous la main c’était du sergé, et c’est particulier puisque la trame du sergé a beaucoup de relief. Et alors qu’à la base on cherchait un rendu beaucoup plus propre pour nos étiquettes, on a finalement bien accroché avec l’effet « rétro-simple-authentique » que celles-ci donnaient.

RÉALISER LES ETIQUETTES

CE QU’IL VOUS FAUT :

DSC_1566-2

  • du papier transfert
  • du ruban sergé
  • des ciseaux
  • un fer à repasser

Imprimez sur le papier transfert, face blanche. La face quadrillé est la face que l’on repasse. Imprimez le mot à l’envers : comprenez comme si vous le regardiez dans un miroir. (Symétrie axe horizontal sur photoshop) Imprimez ce mot plusieurs fois sur la même feuille pour éviter de gaspiller ce papier (qui coute cher un peu quand même) et pour pouvoir faire plein d’étiquettes sans avoir à ressortir l’imprimante.

DSC_1570-2

Découpez ensuite le mot : ne laissez aucune marge, c’est inutile. Découpez un morceau de ruban sergé à la bonne dimension. Les dimensions changent suivant la façon dont vous le coudrez, on vous montre 3 façon différentes plus bas.

DSC_1571-2

Placez votre mot au centre du ruban, bien droit, avec une marge au dessus égale à celle du dessous, maintenez en place en approchant le fer.

DSC_1575-2

Le truc : Ne faites pas glisser le fer sur votre papier transfert, ça le ferait glisser et bonjour le résultat. Faites plutôt comme avec du thermo-collant : vous posez, attendez, relevez, replacez plus loin, etc …

Attendez assez longtemps pour que le transfert se fasse correctement, ça peut prendre une petite minute. Décollez délicatement le papier (quadrillé). Si le transfert s’est bien fait, ça se décolle plutôt facilement.

Et voilà, reste plus qu’à repasser l’étiquette. Attention, ne repassez pas directement le fer contre les lettres. au risque de gâcher vos étiquettes et de devoir nettoyer votre fer …

DSC_1578-2

Vous pouvez replier les bords sur eux-mêmes, ou les replier en leur donnant un angle pour les prendre dans une couture. Ou alors plier l’étiquette en deux et prendre les deux extrémités ensembles dans une couture également.

DSC_1585-2

Dites-nous si vous aimez nos étiquettes, si vous trouvez ça clair, si vous allez essayer et si vous avez essayé, envoyez nous des photos !

 

DES NOUVELLES DE NOUS

Pour les petits curieux, on dessine en ce moment les pièces qu’on aimerait inclure à la collection. Disons qu’on avait déjà des idées de nos côtés, mais c’était vague, ou pas trop assumé. Alors on s’est posé, on a commencé à parler, à tracet des traits, des lignes, à parler de ce qu’on veut, des formes, de ce qu’on aimerait que ça dégage. Ca paraît super basique et logique, mais avec le travail, parfois la distance, ou les autres envies/projets, on a eu difficilement l’occasion. Et c’est fou, une fois autour d’une table les blancs qu’il y a. Parce que tout à coup il faut répondre à des problématiques qu’on a pas quand on parle pas, forcément : « Et pourquoi tu veux ça ? Et moi je voudrais ça, pour cette raison, parce que je pense que c’est bien et que ça rendrait comme ça. Et puis les couleurs, quelles couleurs ? Des couleurs tendances ? Des couleurs de saisons ? Et si j’aime cette couleur et que finalement je veux cette robe dans cette couleur ? »

Et nous voilà avec des idées plus claires sur ce qu’on veut/ Plus réalistes aussi.

Ouais bon, ok, on apprend rien à personne : c’est le processus de création, c’est comme ça.

On essaye de partager ça aussi avec vous. Dîtes-nous si ça vous intéresse de voir des dessins, ou nos beaux yeux en pleine réflexion sur des patrons. (On en profite pour vous glisser le lien d’instagram et de facebook ici, parce que c’est là-bas pour l’instant qu’on poste ce genre de choses).

Love you guys. <3

hellosuperette-manuscrit1

 

Total
6
Shares

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*